AGENDA



mercredi 14 janvier 2015

Contribution de CES au CDT Plateau de Saclay.



Contribution de l'association Citoyens Écologistes et Solidaires au CDT Plateau de Saclay. 
14 janvier 2015 

A l'heure des crises énergétiques, climatiques et métalliques, le projet de cluster Paris-Saclay apparaît anachronique tant pour son édification que pour son fonctionnement puisqu'il sera toujours plus consommateur d'énergie fossiles - donc d'émissions de Gaz à effet de Serre - que de ressources minérales (métaux et sable) devenues rares. C'est pourquoi, depuis le début de l'apparition du projet, les Citoyens Écologistes et Solidaires, se sont toujours opposés à ce programme tant pour des raisons humaines, qu'écologiques et scientifiques. 

En effet ce projet, encadré par le CDT (contrat de développement territorial), ne tient pas compte des déplacements des agents qui vont passer qui de Cachan, qui de Grignon vers le plateau dégradant sérieusement leur organisation de vie. Ces projets de déplacements d'entreprises de recherches et développement ne se sont jamais fait en partenariat avec les salariés les mettant sur le fait accomplis et souvent dans des situations personnelles difficiles. 

D'un point de vue scientifique, ce projet ne tiens pas compte de la demande de moratoire des scientifiques qui dénonçaient, en avril 2013, un projet de pure communication politique et immobilière dans un contexte de récession budgétaire de la recherche publique, tant salariale que de fonctionnement. Les scientifiques, qui travaillent aujourd'hui via internet, vidéoconférences et autres conférences internationales et rarement avec le voisin de bureau, n'ont pas besoin de regroupements tel que celui ci a été imaginé, mais bien d'argent pour recruter, fonctionner et vivre. 

Enfin d'un point de vue environnemental, ce projet est une énième atteinte grave à notre indépendance alimentaire (autonomie alimentaire de l'ile de France : 3 jours) car, en sacrifiant sous le béton, les terres les plus fertiles de l'Ile de France, ce projet hypothèque l'avenir. L'agriculture ce n'est pas du passé mais bel et bien, une source d'emplois d'avenir par la reconversion écologique de ce secteur d'activités vers des productions maraîchères locales, bio et vivrières, demandant de la mains d'œuvre, meilleure pour la santé et donc ... meilleur pour les finances publiques. Enfin et pour finir, nous alertons sur le risque des autorisations de construire qui ne feront que fleurir, encore et encore, sur les terres agricoles, induites par la nécessité de faire du métro, une ligne rentable ... chose qui ne l'est pas à l'heure actuelle. Nous le savons tous, en France, les territoires sont protégés jusqu'au premier projet d'urbanisme. 

Ainsi pour toutes ces raisons objectives et de bon sens et pour encore bien d'autres, les Citoyens Ecologistes et Solidaires du Plateau de Saclay, s'opposent et désapprouvent le projet de Paris Saclay. 

Nos remarques sur le CDT, à proprement parlé, concerneront les Ulis et son pourtour totalement oublié des promoteurs du projet. Ainsi deux points nous paraissent essentiels et totalement prioritaires : 

  • Mise en place du TCSP Massy-Courtaboeuf-Les Ulis 
  • Construction de pistes cyclables, dédiées, reliant les Ulis-la Vallée-le Plateau de Saclay. 

A ce jour rien est prévu il faut revoir cela dans l'urgence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire